Bien immobilier en péril ou insalubre

Qu’est-ce qu’un bien en péril ?

Une procédure de péril peut être engagée par le maire ou le préfet de police à Paris à l’encontre du syndic de copropriété ou du propriétaire lorsqu’un immeuble ou un logement présente un danger relatif à sa solidité. Il peut s’agir d’un effondrement des escaliers, des garde-corps, des balcons, de la toiture ou des planchers, ou encore d’une chute de pierres.

La procédure de péril concerne seulement la solidité du bien immeuble, et doit donc être distinguée de la procédure d’insalubrité.

Ainsi, lorsqu’un tel péril est porté à la connaissance du maire ou du préfet de police, ce dernier peut engager une procédure de péril. Il devra envoyer un courrier au syndic de copropriété ou au propriétaire l’informant qu’une procédure de péril est susceptible d’être mis en œuvre, afin que ce dernier présente ses observations dans les deux mois et, le cas échéant, prévienne les copropriétaires. Sans réponse de la part du syndic, le maire rendra alors un arrêté de péril mettant en demeure le syndic ou le propriétaire d’effectuer les travaux nécessaires.

L’arrêté peut-être un arrêté de péril non imminent ou un arrêté de péril imminent

En cas d’urgence, une procédure de péril imminent devra être engagée. Le maire devra alors avertir le syndic de copropriété ou le propriétaire et saisir le tribunal administratif pour désignation d’un expert afin de constater ou non l’imminence du péril. En cas de péril imminent, le maire devra prendre un arrêté de péril imminent mettant en demeure le syndic ou le propriétaire d’effectuer les travaux en urgence. Le maire peut aussi ordonner la démolition d’une partie de l’immeuble pour éliminer toute dangerosité.

Dans une telle situation, en cas de location, le loyer cesse d’être dû à compter du premier jour du mois qui suit l’envoi de la notification de péril. Le propriétaire devra prendre des mesures d’évacuation des occupants. Il est en effet tenu d’assurer un hébergement décent aux occupants, qui correspond à leurs besoins, et doit en conséquence présenter une offre de logement effectif. Le propriétaire devra en outre verser aux occupants évincés une indemnité d’un montant équivalent aux trois premiers loyers de leur nouveau logement.

Dans le cas où le propriétaire serait défaillant, il appartiendra au maire de prendre les dispositions nécessaires pour reloger les locataires, tout cela aux frais du propriétaire.

Qu'est-ce qu'un bien insalubre ?

Un immeuble insalubre est, selon la loi du 13 avril 1850, « un logement qui se trouve dans des conditions de nature à porter atteinte à la vie ou à la santé de ses habitants ».

Contrairement à immeuble en péril qui concerne la solidité de l’immeuble, l’insalubrité concerne l’état de l’immeuble ou de l’appartement.

Le Code de la santé publique édicte plusieurs critères d’insalubrité à savoir : la sécurité (notamment l’état des réseaux d’électricité et de gaz), la salubrité (notamment l’étanchéité, l’isolation thermique), les risques sanitaires (notamment plomb et amiante), les équipements collectifs, l’usage des lieux, l’entretien ou encore la présence d’animaux nuisibles tels que des insectes ou rongeurs.

Selon le niveau d’insalubrité, elle peut être remédiable ou irrémédiable. Dans ce dernier cas, les travaux ne sont pas possibles et l’immeuble devra en conséquence être entièrement détruit.

Vendre un bien immobilier insalubre ou en péril

Les propriétaires de biens immobiliers insalubres ou faisant l’objet d’un arrêté de péril et qui ne souhaitent pas ou n’ont pas les moyens d’effectuer les travaux requis pour obtenir la mainlevée de l’arrêté peuvent décider de vendre le bien.

En effet, un immeuble insalubre ou en péril pourra être acheté par un investisseur ou marchand de biens, afin de rénover le bien et de le louer ou de le revendre. Le bien pourra aussi être vendu à un promoteur qui pourra le démolir et en construire un nouveau. Il conviendra seulement de notifier cet arrêté de péril ou d’insalubrité dans l’acte de vente.

LITIGIMMO vous accompagne dans la vente de votre bien frappé d’un arrêté de péril ou d’insalubrité, et vous met en relation avec son réseau d’acheteurs.